Migou moiriotte


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Divers et varié.

Les madeleines…

Je n’arrive pas à faire des madeleines ! Ca colle au moule en silicone, elles n’ont pas la bosse tant recherchée… Bref, une catastrophe. Pourtant, j’ai découvert que les enfants aimaient ces petites friandises. Alors, j’ai testé une nouvelle fois.

 

J’ai repris la recette de Ô Délices :http://www.odelices.com/recette/madeleines-au-pralin-r2539/

Malgré le choc thermique, je ne trouve pas la bosse proéminente. La recette n’est ni plus ni moins que celle du quatre-quart, avec du pralin en plus. Mais bon… Elles ont tout de même une belle gueule ! Et le test qualité a été passé haut la main dans la bouche de la grande ! Mmmm ! Avec la compote maison, elles se marient à merveille.

08-06-14 les madelienes (1) 08-06-14 les madelienes (2) 08-06-14 les madelienes (3)

 

 


Une compote sans sucre ajouté

Me voici en rade de compote. Mais… il y a des pommes dans le frigo. Le problème est que je suis très difficile en ce qui concerne les fruits. Je ne les ai jamais réellement aimés. Il me faut beaucoup d’envie et pour penser en manger et encore plus de courage pour sauter le pas.

Cependant, depuis mon « rééquilibrage » alimentaire, je m’y suis mise. Et il me faut bien avouer que je commence à être fan des compotes pommes-fruits rouges sans sucre ajouté (sinon, trop sucré !)

 

Alors, Deux pommes épluchées, épépinées et coupées en petits morceaux, quelques 300 gr de fruits rouges surgelés. Du jus de citron au pif (j’aime quand c’est acidulé) et un peu de sucralose (pour rééquilibrer). Le tout est mis sur feu très doux pendant plus d’1h.

 

Une passage dans le blinder et…

 

Voilà ce que cela donne !

 

08-06-14 compote maison (1) 08-06-14 compote maison (2) 08-06-14 compote maison (3)


Raviolis maison

 

 

 

Ca faisait un bon moment que je n’avais plus fait de pâtes ou de raviolis maison. Et pour cause, mon petit chérubin m’avait perdu une partie de mon laminoir. Et faire des pâtes sans laminoir, merci sans façon !

 

Mais voilà, la manivelle retrouvée, mon envie de faire des raviolis aussi ! J’ai été pêché une idée sur marmiton, là : http://www.marmiton.org/recettes/recette_ravioli-aux-tomates-sechees-ricotta-et-jambon-italien_34529.aspx

 

Donc, pour la pâte, nous avons la même façon de faire :

Pour 4 personnes (2 adultes et 2 enfants qui ne mangent pas beaucoup) :

300 gr de farine

3 oeufs

(Certains rajoutent de l’huile, pour le coup, j’ai juste mis de l’eau. Attention, je ne sale pas la préparation, ce sera salé dans l’eau de cuisson !)

 

On mélange le tout et on ajoute petit à petit de l’eau afin d’obtenir une boule homogène qui ne colle pas trop. On la film et on la laisse reposer 30 minutes au réfrigérateur.

 

Préparation de la pâte à pâtes-raviolis

Préparation de la pâte à pâtes-raviolis

2-06-14 raviolis (2) 2-06-14 raviolis (3) 2-06-14 raviolis (5) 2-06-14 raviolis (6)

Pour la farce :

On fait, on y met ce que l’on veut. Ici, je me suis inspirée de la recette de marmiton.

10 tanches de jambon cru

1 bocal de tomates séchées (j’en ai pris à peine 5)

1 pot de Ricotta

 

On hache le tout, on mélange le tout. Là encore, pas besoin de saler. Il y a assez avec le jambon cru. J’ai juste rajouter du paprika et du piment, histoire de relever le tout.

 

La farce

La farce

2-06-14 raviolis (8) 2-06-14 raviolis (9) 2-06-14 raviolis (10)

 

Préparation des raviolis :

On peut étaler la pâte (préalablement divisée en 4 ou 5 pâtons) à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, mais c’est galère. J’ai donc pris l’option laminoir. Pourquoi s’en passer quand on en a un ?! J’ai donc laminé jusqu’au chiffre 7 (assez fin).

Attention ! Pensez à fariner chaque plaque obtenue afin qu’elles ne collent pas entre elles. Soyez généreux sur la farine.

Dans chaque plaque de pâte obtenue, découper des ronds à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre. Empiler les disques obtenus les uns sur les autres. Pour tout vous avouer, les premiers disques étaient nickel, mais plus je descendais, plus les disques s’étaient collés les uns aux autres. Quelle autre solution ? Je ne sais pas : des piles moins grandes ? Plus de farine ? Ne pas attendre comme je l’ai fait (ben oui, il a bien fallu que j’aille chercher les enfants à la sortie de l’école).

2-06-14 raviolis (11) 2-06-14 raviolis (14) 2-06-14 raviolis (15) 2-06-14 raviolis (16) 2-06-14 raviolis (17) 2-06-14 raviolis (18)

 

Farcir les raviolis et les façonner :

Prendre les disques un par un, déposer une petite quantité de farce (ça ne sert à rien d’en mettre de trop). Passer un pinceau ou votre doigt mouillé sur le pourtour de chaque disque. Replier en deux en prenant soin de chasser l’air de la farce. Souder les bords.

Bon, là, c’est la version demi-lunes. On peut utiliser des plaques spécifiques pour raviolis, ou déposer des tas de farce espacés, recouvrir d’une seconde plaque, après avoir pris soin de mouiller le pourtour de chaque farce. Découper avec une roulette spéciale raviolis. Là, ça a le mérite d’être plus petits et de ressembler aux raviolis du commerce (mais alors, à quoi bon faire des raviolis maison ?!)

 

2-06-14 raviolis (20) 2-06-14 raviolis (21)

 

Cuire 3 minutes les raviolis dans de l’eau bouillante salée, ou dans du bouillon.

 

Il ne reste plus qu’à servir : natures ou avec une sauce. Pour ma part, j’ai utiliser le reste de farce non utilisée, j’ai rajouté quelques champignons frais, de la crème fraîche (à 4%… je sais, le régime en a pris un sacré coup dans l’aile !) et un peu de parmesan. Quand la sauce s’est légèrement épaissie, j’ai rajouté les raviolis pour les réchauffer (oui, ça se refroidit très vite !)

 

Conclusion : passez vite à table !

2-06-14 raviolis (22) 2-06-14 raviolis (23) 2-06-14 raviolis (24)

 

 


Biscuits croustillants

Voici une recette de délicieux biscuits croustillants. J’ai suivi la recette à la lettre du site de Picoulie, là : http://piroulie.canalblog.com/archives/2008/12/23/11658303.html

 

Les enfants ne sont pas fans, mais malgré mon régime je les ai goûtés. Ma foi, ils sont délicieux. Comme quoi, ils sont vraiment difficiles, mes mômes !

 

Personnellement, je les ai fait aux amandes. Avec de la confiture de framboise à la violette parsemés pour certains de sucre glace et d’amandes effilées pour d’autres. Quant aux derniers, ils étaient au pralin, avec quelques billes de sucre coloré.

 

2-06-14 biscuits croustillants (1) 2-06-14 biscuits croustillants (2) 2-06-14 biscuits croustillants (4) 2-06-14 biscuits croustillants (6) 2-06-14 biscuits croustillants (5)2-06-14 biscuits croustillants (7)  2-06-14 biscuits croustillants (11) 2-06-14 biscuits croustillants (12) 2-06-14 biscuits croustillants (13) 2-06-14 biscuits croustillants (14)


Les escargots bicolores

Après les cookies de la veille, c’est au tour des escargots bicolores de trouver un franc succès auprès de l’homme et des deux enfants ! Comme quoi, la mer, ça creuse !

La recette a été prise là : http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/328179-sables-escargots  , avec quelques aménagements suggérés dans les commentaires.

 

130gr de sucre

120gr de beurre mou

250 de farine

3 jaunes d’œufs (j’ai gardé les blancs… D’ici le week-end prochain, je tenterai vaillamment de faire des meringues !)

1 à 2 CS de Nutella

 

  1. Mélanger farine et sucre.
  2. ajouter le beurre mou coupé en petits morceaux et ajouter les 3 jaunes
  3. Mélanger le tout du bout des doigts jusqu’à obtenir une boule homogène (homogène, homogène… c’est une pâte sablée, donc, ça reste un peu particulier de parler de boule homogène)
  4. Diviser la pâte en deux. A l’une des moitiés, incorporer le Nutella (vous verrez, ce sera largement plus facile à étaler)
  5. Filmer les deux boules et zou ! au frigo pour 30 minutes.
  6. J’ai gardé le film plastique en-dessous de chacune des boules afin d’étaler et surtout de soulever la pâte plus facilement. Etaler en rectangle, sur une épaisseur de 3 mm chacune des boules.
  7. Mettre les deux pâtes l’une au-dessus de l’autre. Comme vous aurez gardé les films, cette étape sera plus aisée. Il suffira de retourner l’une des pâtes au-dessus de l’autre, avec précaution. Le film se retire facilement.
  8. En vous aidant du film en-dessous, rouler les deux pâtes ensemble sur la longueur. En faire un long boudin (et couper les bouts).
  9. Filmer à nouveau et mettre au congélateur 30 minutes (ou au réfrigérateur 1h30). Pensez en temps voulu à préchauffer le four (chaleur tournante) à 210°.
  10. Couper des tranches d’environ 1 cm d’épaisseur.
  11. Mettre chaque tranche sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Enfourner pour 10 minutes. (personnellement, j’ai ouvert la porte du four, mais ai laissé les sablés dedans quelques minutes encore)
  12. Les faire sécher sur une grille.
  13. Déguster.
  14. Se garde dans une boîte hermétiquement fermée (mais ça les ramollit un peu tout de même !)

 


Dessert miam !

Le moelleux aux pommes et caramel au beurre salé (Bretagne oblige !)

 

La recette n’est évidemment pas de moi. Elle vient de là : http://ptitchef.com/recettes/dessert/petits-moelleux-aux-pommes-sauce-caramel-au-beurre-sale-fid-1486417   Mais je n’ai pas cuisiné seule. Un petit marmiton m’a aidée, notamment dans le test qualité. C’est important le test qualité !

 

Bon, après un après-midi piscine qui a fatigué tout le monde, mon dessert n’a pas eu le waouh ! escompté. Pas grave, on se rattrapera demain ! (Sauf moi… toujours à surveiller la ligne ;) )

 

 


Histoire de vie : 2

Sortie balade. Le petit à vélo se retrouve en pôle position. A un embranchement, il s’arrête et nous demande :

- Par où on va ?

- A gauche !

- Par là ? dit-il en montrant la droite.

- L’autre gauche !

- Ah bon, y a deux gauches ?


Histoire de vie : 1

Parce que la vie dépasse bien souvent la réalité, parce qu’on oublie petit à petit ces moments anodins qui nous construisent et qui sont le sel de la vie, je vais me permettre de garder souvenir de quelques anecdotes. Elles ne seront pas très intéressantes pour vous, mais pour moi, ce sera l’un des biens les plus précieux :

 

Aujourd’hui, dimanche 11 mai 2014, mon grand garçon de 5 ans (pas encore 1/2) vient de perdre sa première dent !


Des yaourts presque parfaits

Oui, je suis une adepte du DIY. D’une part parce qu’on sait ce qu’on fait, ce qu’on met, ce qu’on utilise. Et d’autre part parce que je suis fière de faire des choses par moi-même.

Cela fait un moment que je fais mes yaourts maison. Mais j’avais un peu laissé tomber ces derniers temps. Pour quelle raison ? La même que de nombreuses personnes : ils étaient gluants. Ce qui ne change en rien le goût, mais ce n’est ni facile ni ragoûtant. Même les enfants ne voulaient pas en manger. Ce qui est dommage.

Depuis que je fais mon régime… euh, pardon ! mon « rééquilibrage alimentaire », j’enfourne les yaourts à une vitesse impressionnante. Même si la question du prix n’est pas forcément à l’ordre du jour (le DIY n’est pas forcément moins cher), j’ai décidé de retenter l’aventure du yaourt. Mais cette fois, il me les faut maigres !

 

Et voilà, ma première fournée avec une toute nouvelle recette. Ils sont parfaits ! Ou presque… Presque car pas tout à fait fermes, mais en tout cas pas gluants pour un sou ! Et ça, grâce à ma copine Sabyne, alias Lykhorn, du blog « Mets ta serviette et lave-toi les mains on mange… » (en lien).

 

Yaourt maison


Challenge de A à Z

[url=http://breakabook.exprimetoi.com/t931-challenge-az-2014#10227][img]http://i56.servimg.com/u/f56/14/21/96/09/challe18.png[/img][/url]

 

 

Lire sur l’année 2014 26 livres dont les auteurs commencent par une lettre différente !


12

Sylvestre Etennmare |
Lectures d'elo |
blowdy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Exutoire2014
| La couleur des mots
| Mabibliothequeepub